Negro Prison songs Cover

Negro Prison songs Cover

 

Negro Prison Songs

EARLY IN THE MORNING — 1957 – Tradition TLP 1020 LP recorded by Alan Lomax in 1947 at the Mississippi State Penitentiary at Parchman, Mississippi.

 Chanteurs: “22”, Little Red, Tangle Eye, and Hard Hair, accompagnés du tempo des haches à double tranchant.

1947 Pénitencier de Parchman-Mississippi State.

Ces voix sont celles des prisonniers noirs, qui, conformément à la pratique dans le Mississippi, purgeaient leur peine en travaillant dans une immense plantation de coton dans le très fertile Yazoo Delta. Seuls des fil barbelés séparaient la prison des plantations voisines et seule la présence occasionnelle d’un garde armé ou encore les fenêtres à barreaux des dortoirs faisaient penser qu’on était bel et bien dans une prison car des deux côtés, la terre était travaillée pour produire les mêmes cultures… oui, le travail pour les Noirs était le même quel que soit le côté de la clôture  l’on se trouvait…et il n’y avait pas un seul nègre dans le Delta qui n’était pas au courant de la façon dont il était facile pour lui de se trouver du mauvais côté de ces quelques fil de fer barbelé …

JE

Image de prévisualisation YouTube

LYRICS

(1st Verse)
Well, it’s early in the morn –in the morning, baby
When I rise, Lordy mama
Well, it’s early every morning a-baby
When I rise well-a well-a
It’s early in the morning, baby
When I rise, Lordy baby
You have-, it’s I have misery, Berta,
Wa, in my right side
Well-a, in a my right side, Lordy baby-
R-in-a my right side,Lordy, sugar.
Well, it´s I have a misery, Berta,
R-in-a my right side, well-a.

(Chorus)
Well-a, it’s-a, Lordy,
Ro-Lordy-Berta,
Well, it’s Lord (you keep a-talkin’), babe,
Well, it’s Lord, Ro-Lordy-Rosie,
Well, it’s, o Lord, Gal, well-a.

(2nd verse)
Well-a, whosonever told it, That he told a- he told a dirty lie, babe.
Well-a, whosonever told it, that he told a -he told a dirty lie, well-a.
Well-a, whosonever told it, that he told a -he told a dirty lie, babe.
Well the eagle on the dollar-quarter,
He gonna rise and fly, well-a.
He gonna rise and fly, sugar.
He gonna rise and fly, well-a.
Well the eagle on the dollar-quarter, He gonna rise and fly, well-a.

(Chorus)

(3rd verse)
Well-rocks ’n gravel make -a
Make a solid road
Well-a takes a-rock –a gravel make a
To make a solid road, well-a
It takes a good lookin woman to make a
To make a good lookin whore
Well-a It takes a good lookin woman, Lord, Baby
To make a good lookin whore, Lord sugar
It takes a good lookin woman to make-a
To make a good lookin whore, well-a

(Chorus)

(4th verse)
Boys, the peckerwood a-peckin’ on the-
On the schoolhouse door, sugar.
Well, the peckerwood a-peckin’ on the-
R-on the schoolhouse door, Well-a.
Well, the peckerwood a-peckin’ on the-
On the schoolhouse door, sugar.
Well he pecks so hard, Lordy, baby,
Until his pecker got sore, well-a,
Until his pecker got sore, Lordy, baby,
Until his pecker got sore, Lord, sugar.
Well he pecks so hard, Lord, mama,
Until his pecker got sure, well-a.

(Chorus)

(5th verse)
Well, hain’t been to Georgia, boys,
but, Well, it’s I been told, sugar.
Well, hain’t been to Georgia, Georgia.
But, it’s I been told, well-a.
Well, haint been to Georgia, Georgia.
But, it’s I been told, Lord, mama.

[End]

Source: http://www.reubenroth.com/papers/Early%20in%20the%20Mornin.pdf

Mots-clefs :, , , , , ,

Une tentative de mise en commun des contributions situées à des échelles d’expression diverses qui viennent enrichir le débat au sujet de la quête et l’affirmation d’une identité commune à des communautés éparses.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

A la découverte du Kankourang

Sénégal- Bientôt les grandes vacances, des centaines d’enfants vont rejoindre les villages pour sacrifier aux rites d’initiation et de circoncision […]

Une fenêtre sur : « Hope » de Boris Lojkine

La fiction ne s’embarrasse pas du réel dans le dernier film de Boris Lojkine. Plus qu’une histoire d’amour, Hope c’est […]

Nigeria : Les vainqueurs du septième Concours national d’art sont connus.

A la suite de l’âpre concurrence qui a compliqué la tâche du comité de sélection dirigé par le professeur El […]

RABEL ARTE: CONSCIÊNCIA E TRANSIÇÃO

RABEL ARTE: CONSCIÊNCIA E TRANSIÇÃO est le thème de l’exposition qui s’est ouverte au public du Cap-Vert jusqu’au 27 Novembre […]

Etats-Unis: les artistes prennent les armes.

  Une visite de l’exposition Guns in the Hands of Artists  à la Jonathan Ferrara Gallery éveille en vous le […]

Didier Schaub s’en est allé

Didier Schaub fut un témoin privilégié des turpitudes de l’histoire des arts contemporains au Cameroun ; plus qu’un témoin, ce fut […]

mes amis/amies |
saintbonnetlechastel |
un nouveau souffle pour caen |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | information de oliveur
| Ciaossu ! Welcome into my b...
| Le billet d'humeur